* * * * *

Abonnez-vous !

Innovablog, Le Web où l’Innovation ordinaire : design, ergonomie, interfaces riches, web 2.0, eCommerce,…

  • A propos de l’auteur
  • Archives
  • Contacts
  • 10
    juil 08
    Catégorie : Outils

    Comment faire de l’A/B test sur un site à faible trafic ?



    La méthodologie de l’A/B test (A/B split testing) est une méthodologie performante pour optimiser un site Internet. Elle offre aux webmasters des données indispensables à l’analyse et l’optimisation :

    • Analyse comportementale : donne une meilleure compréhension du comportement des visiteurs, de leurs attentes et de leurs priorités dans leuyr contexte d’utilisation, et non dans l’open-space de l’équipe de développement !
    • Un outil de diagnostic : permet de résoudre des problèmes d’utilisabilité difficiles à anticiper ou à modéliser.
    • Un outil de comparaison : mieux que l’intuition de votre manager (qui adore Carla Bruni Sarkozy et vous demande de passer en fond sonore du site corporate un morceau de son dernier album) ou le ressenti de la femme de ménage, elle vous donnera des chiffres permettant de comparer plusieurs alternatives de design ou de wording.
    • Faible coût : mettre en place de l’A/B test n’est vraiment pas onéreux. Une fois les alternatives convenues, une simple couche d’outil d’analytique fera l’affaire.

    A/B testing Optimisation sites web

    L’A/B split testing pour des sites à faible trafic !

    La méthodologie de l’A/B testing est généralement utilisée par les grands groupes disposant d’une cellule IT importante ou par les entreprise pouvant s’offrir les services de cabinets de conseil (comme Future Now Inc tient). Mais ce que l’on sait moins, et c’est justement ce que Bryan Eisenberg va nous démontrer dans cette vidéo, c’est que cet outil peut également être mis en pratique sur des sites d’e-commerce ayany un trafic plus faible.

    Les points-clés de l’A/B test à petite échelle

    Voici un résumé la teneur des propos de Bryan Eisenberg :

    • Nécessite un nombre minimum de ventes : 5 à 10 au minimum par semaine, soit 2 par jour. En deça de ce nombre, l’échantillon récolté ne sera passignificatif.
    • Si vous n’arrivez pas à passer ce seuil, utilisez comme métrique, l’ajout au panier (et non la conversion).
    • Pas de big-bang : inutile de tester de nombreuses variations ou alternatives dans la même phase de test. Les résultats n’en serotn que plus flous et plus complexes à analyser. Tester variation après variation, une à une.
    • Autre alternative : 2 à 3 combinaisons simultanées.
    • Tester ce qui en vaut la peine : privilégiez pour le test des choix évidents pour vos visiteurs. L’A/B test est une méthodologie qui s’inscrit dans la durée, privilégiez donc les choix les plus marquants pour cette phase de tests.
    • Plus l’impact des variations sera fort, et plus les résultats seront significatifs et marquants.
    • Comparez la méthodologie Taguchi (orientée statistiques, se penchant sur les intéractions entre variables) à la “Full factorial” de Google Website Optimizer.
    • 6 semaines de test maximum.
    • Stoppez le test, effectuez de nouvelles optimisations puis re-testez.
    • Les optimisations doivent suivre deux guides : dans un premier temps jouer sur la persuasion des pages puis sur l’établissement d’un sentiment de confiance avec le visiteur.

    La vidéo

    Aller plus loin sur l’A/B test

    Cet article vous a plu ? Ne perdez plus aucune info : abonnez-vous gratuitement !

    A vous de jouer ! Laissez un commentaire :

    XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

    Innovablog motorisé par WordPress
    Theme Wordpress par Olivier Favre
    Site Map
    RSS Feed
    Contenu intégralement sous licence Creative Commons