* * * * *

Abonnez-vous !

Innovablog, Le Web où l’Innovation ordinaire : design, ergonomie, interfaces riches, web 2.0, eCommerce,…

  • A propos de l’auteur
  • Archives
  • Contacts
  • 23
    jan 08

    Le search mondial à l’étude



    Une étude très édifiante est parue récemment à l’initiative du cabinet e3internet et permet de mettre en lumière les parts de marché des moteurs de recherche dans des pays qui ne font pas forcément la une de l’actualité estampillée “search engine”. Cela va nous permettre de démontrer que la domination de Google n’est pas la règle dans de nombreuses contrées. Voici une petite analyse tirée de ce document, par ailleurs téléchargeable gratuitement ici, et qui s’intéresse aux acteurs de la recherche en ligne dans les pays suivants :

    • Bulgarie
    • Chine
    • République Tchèque
    • Danemark
    • Estonie
    • Islande
    • Israël
    • Italie
    • Japon
    • Portugal
    • Russie
    • Slovaquie
    • Corée du Sud
    • Espagne
    • Pays Bas
    • Ukraine
    • Royaume Uni

    Le point sur les parts de marchés du search en France et aux USA

    Avant de démarrer ce comparatif à l’aide de quelques morceaux choisis, je vais rappeler ici les chiffres de la France, fournis ici par le dernier et excellent baromètre Secrets2Moteurs

    … ainsi que ceux des Etats Unis proposés ici par le JDN en Janvier 2008.


    Parts de marchés du search aux USA

    On voit que Google n’est pas aussi écrasant chez lui que chez nos chers compatriotes, quand à eux beaucoup plus exclusifs dans l’utilisation des outils de recherche.

    D’ailleurs il suffit de se promener sur les forums, les blogs, de discuter avec des professionnels : on fait du référencement pour Google, et non pour les moteurs de recherche. On part ainsi du principe que s’il y des visites d’autres moteurs, c’est du bonus, et qu’une fois un site optimisé pour Google, cela est valable pour le « le reste ».

    Je dis donc attention si vos problématiques de référencement s’exportent dans les pays que nous présentons ci après.

    Google s’exporte mal dans les pays asiatiques…

    Dans les Top 3 des marchés nationaux suivants, Google est au mieux présent en 2ème ou 3ème place, au pire carrément absent…

    • Chine : Baidu (55%), Google (21,7%), Yahoo (7,2%)
    • République Tchèque : Seznam.cz (62,53%), Google (24,75%), Centrum.cz (4,84%)
    • Estonie : Neti.ee (60%), Google (40%), Yahoo (3%)
    • Russie : Yandex (47,5%), Google (25,1%), Rambler (14,8%)
    • Corée du Sud : Naver (72.7%), Daum (11,5%), Yahoo (6,2%)
    • Japon : Yahoo, Google, Msn

    On peut se dire qu’ici, la recherche Google n’attire pas autant les foules que les outils locaux, des progrès seraient à faire dans ce sens là. Avis aux linguistes, « Google a besoin de vous maintenant » ! Enfin autant que le million de CV reçu chaque année au Googleplex.

    La diversité européenne

    Voici d’autres exemples, ou Google s’en sort mieux que précédemment mais dont la suprématie n’est pas celle observée dans l’hexagone :

    • Islande : Google (51%), Leit.is (42%), Embla.is (2%)
    • Espagne : Google (47,7%), Yahoo (17,4%), Msn (5,2%)
    • Ukraine : Google (51%), Yandex (31,5%), Rambler (8,7%)

    Il reste bien sûr quelques bastions européens imprenables figurant dans cette étude, où Google plafonne entre 80 et 95% de part de marché : Pays Bas, Portugal, Danemark, Bulgarie… A noter le cas de l’Israël, qu’il est intéressant de voir mentionné ici, même si les chiffres se rapprochent de ce que l’on observe habituellement.

    Dans ces pays, des outils locaux sont présents mais ont seulement le mérite d’exister en terme de concurrence. Je citerai par pur chauvinisme des outils franchement sympas comme Kartoo ou très innovants comme Exalead… mais avec plus de 90% de domination, la place est limitée pour les “outsiders”.

    Cet article vous a plu ? Ne perdez plus aucune info : abonnez-vous gratuitement !

    A vous de jouer ! Laissez un commentaire :

    XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

    Innovablog motorisé par WordPress
    Theme Wordpress par Olivier Favre
    Site Map
    RSS Feed
    Contenu intégralement sous licence Creative Commons