* * * * *

Abonnez-vous !

Innovablog, Le Web où l’Innovation ordinaire : design, ergonomie, interfaces riches, web 2.0, eCommerce,…

  • A propos de l’auteur
  • Archives
  • Contacts
  • 16
    avr 08
    Catégorie : Inside Innovablog

    52 astuces pour optimiser facilement votre blog pendant votre pause café (2/2)



    52 astuces pour optimiser facilement votre blog pendant votre pause café ! Ces astuces et bonnes pratiques du blog pourront rendre votre blog assurément plus lu et plus apprécié de vos visiteurs. Rapides, simples et efficaces, avec un tel billet, plus aucune excuse pour ne plus être en tête des Digg et autres Wikio ! ;)


    Creative Commons License photo credit: cobalt123

    Voici la seconde partie (2/2) de la check-list (la première partie est disponible ici) :

    1. Commencez à tagger :
      Le nouveau Wordpress 2.5 inclut nativement la gestion des tags, mais de nombreux plugins pour Wordpress existent pour les versions précédentes. J’utilise personnellement sur Innovablog Ultimate Tag Warrior, une valeur sure. Si vous commencez en cours de route, n’hésitez pas à reprendre certains de vos anciens billets afin de les faire remonter dans les résultats. Une nuage de tag sera du plus bel effet sur votre blog.
    2. Proposez des billets associés pour chaque post :
      En e-commerce, on appelle ça les ventes croisées (ou cross-selling), ou “Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi…”. C’est exactement le même principe pour vos billets. Proposez en fin de chaque entrée, des billets au contenu de même nature pouvant intéressé vos lecteurs et les faire poursuivre l’aventure sur votre blog. C’est ici le plugin Related Post qui fait le job.
    3. Mettez en évidence vos billets les plus populaires :
      Vous avez des billets “best-readers” ? Que ce soit par page-vue ou par nombre de commentaires ? Ajoutez une liste de ces billets populaires dans votre sidebar. Cela vous fournira du contenu de qualité à proposer à la fois à vos visiteurs, mais également à suivre pour les robots d’indexation. N’oubliez pas également vos lecteurs les plus récents qui n’ont pas forcément eu vent de ces billets. C’est le principe de la “Billethèque idéale” que je vous propose en sidebar, le tri se faisant sur le nombre de commentaires.
    4. Recommandez d’autres blogs :
      Nous ne vivons pas dans un univers fermé et, croyez-le ou pas, les lecteurs ne s’arrêtent pas à la lecteur de votre blog ! Recommandez les blogs dont la thématique est proche de la votre, qui là encore fourniront du cotnenu de qualité à vos lecteurs. C’est le principe d’une blogroll. Et le principe de réciprocité peut s’appliquer. Qui vous dit qu’un jour votre blog n’apparaîtra pas dans la blogroll de blogs que vous liez ?
    5. Possédez votre propre nom de domaine :
      Vous en êtes encore à un domaine du type votrenom.wordpress.com ou votrenom.blogspot.com ? Même si votrenom.com n’est pas disponible actuellement, sur le long terme il est tout de même intéressant de posséder votre propre nom de domaine. Vous pouvez vous référez ici à mon billet sur l’identité numérique. Votrenom.com en fait partie ! Construisez votre marque (on parle de personal branding).
    6. N’abusez pas des widgets :
      Les widgets sont si merveilleux ! Un peu d’animation à gauche, puis à droite, la météo locale, les extraits d’un blog d’actualité, etc… Pour reprendre un slogan célèbre, l’abus de widget est dangereux pour la santé de votre blog. Ils peuvent distraire vos lecteurs de votre contenu de qualité ou pire, rendrez innacessible votre page auquel cas, plus personne, ne pourra vous lire ! Choisissez vos widgets avec précaution, mais ne les multipliez pas. J’ai personnellement épuré Innovablog, en supprimer tous les widgets existants, pour ne conserver que celui de MyBlogLog qui apporte pour moi un réelle esprit communautaire. P.S. : ce qui est assez fantastique c’est qu’au moment où j’écris ces lignes, je reçois de la part d’Amazon un mail m’incitant à installer un widget carrousel sur le blog ! ;)
    7. Êtes-vous assuré contre le spam ?
      Si un plugin est indispensable, c’est bien celui de l’anti-spam. Akismet est l’un des plus utilisé (c’est mon choix sur Innovablog). Si votre blog commence à prendre de l’importance et à se faire connaître, vous vous apercevrez qu’un tel plugin s’avère alors indispensable !
    8. Assurez-vous de ne pas être hacké :
      De la même façon que le spam, c’est une logique préventive qu’il faut adopter. Effectuez une recherche périodique dans Google sur l’expression site:yoursite.com en y ajoutant un mot clé suspecté de spam (vous pouvez même l’automatiser via les alertes Google). Exemple site:yoursite.com viagra. Ceci vous révèlera d’éventuels commentaires de spam mais également si des spammeurs indélicats (contrepétrie) ont injecté des liens de spam sur votre blog.
    9. Choisissez avec soin vos titres de billets :
      Wordpress par exemple a cette habitude de placer par défaut le nom de votre blog avant le titre de votre billet. Si votre blog a un nom relativement long, vous perdrez de la pertinence dans vos titres sur les moteurs de recherche. Pire, selon la version que vous utilisez, le blog peut également placer des expressions du type “Blog Archive” avant le titre de votre entrée. Utilisez pour prévenir cela le plugin SEO Title Tag par exemple. J’utilise personnellement All in One SEO Pack.
    10. Attention à la structure de vos permaliens :
      Par défaut, les systèmes de blog génèrent des permaliens du type http://www.yourfabulousblog.com/p?=89 ce qui n’est franchement pas optimisé pour le référencement naturel de votre blog !Préférez une structure de permaliens personnalisé. Innovablog utilise cette structure : http://innovablog.com/catégorie/titre-du-billet. Les bénéfices sont facilement identifiables : mots-clés présents dans l’adresse, URL descriptive du contenu qui y sera affiché. Cette strcuture peut soit s’effectuer via votre interface de gestion (comme dans Wordpress) ou via une structure d’URL rewriting via un .htaccess.
    11. Personnalisez vos posts “slugs” :
      Il s’agit de l’adresse permanente de vos billets qui s’affichera dans la barre d’adresse. Si vous avez choisi une structure d’URL rewriting, voter gestionnaire de blog créera par défaut cette adresse. Celle-ci ne doit pas dépasser 30 mots. Imaginez que votre titre de billet soit “Que pensez-vous de l’agriculture du maïs dans les pays du moyen-orient au XIXème siècle ?”, le lien créé par défaut sera certainement “que-pensez-vous-de-l-agriculture-du-maïs-dans-les-pays-du-moyen-orient-au-XIX-ème-siècle”. Pas très SEO friendly, non ? Customisez ce lien pour obtenir quelque chose du genre “agriculture-mais-moyen-orient-20-eme-siecle”.
    12. Ecrivez des titre qui percutent (”killer article titles“) : (j’essaie en tout cas)
      Un bon titre de billet peut donner envie aux éventuels butineurs d’aller plus loin et d’au moins commencer à lire l’article. C’est une sorte d’accroche. Rien de moins accrocheur qu’un titre sans punch. D’autant plus qu’un bon titre ne pourra qu’accélérer la contagion virale de votre contenu. Ce qui a plu à un visiteur pourra très plaire à des milliers d’autres.
    13. Avez-vous optimisé vos images ?
      Google image search peut être une très bonne source de trafic. Assurez-vous pour cela d’avoir optimisé vos images en les rendant SEO friendly : aussi bien en termes de nom de fichier (utilisez un nom le plus descriptif possible et non pas le image001.gif ou le DRC5268.jpg) que de balise alt (le texte alternatif, utilisé par les lecteurs d’écran notamment mais aussi lorsque le chargement de l’image est impossible est utile au référencement de votre image). C’est une démarche parfois fastidieuse, il faut bien l’avouer, mais efficace sur le long terme !
    14. Ajoutez un widget technorati :
      Bien qu’étant en perte de vitesse, le portail technorati reste encore une bonne source d’évaluation de votre blog, ne serait-ce qu’en comparaison des autres (un peu à la façon de Alexa). Un simple bouton “Add to Technorati Favorites” suffira dans un premier temps.
    15. Rendez facile l’abonnement à vos flux RSS :
      Mieux qu’un long discours, la sidebar (droite) d’Innovablog vous le prouvera : une immense partie des lecteurs utilisent leurs pages d’accueil personnalisées ou leur lecteur RSS pour consulter votre blog. Rendez-leur la tâche la plus facile possible en leur proposant un bouton renvoyant directemetn vers le service de leur choix ! Un bouton du style “Ajouter Innovablog à votre page d’accueil Netvibes” fera très bien l’affaire.
    16. Prévenez-vous du spam RSS :
      Votre flux peut très bien se retrouver immergé dans un flux RSS plus global (ce que l’on peut très facilement faire avec un Yahoo! Pipes par exemple). N’oubliez pas de rendre possible aux lecteurs de ce flux le retour vers votre blog pour leur permettre de l’ajouter à leurs favoris, de s’abonner à votre flux directement. Un plugin RSS fera l’affaire. J’ai personnalisé l’affichage avec la trousse à outils Feedburner.
    17. Assurez-vous de pinguer Google :
      Est-ce lors de chaque publication de billet vous pinguez Google ? La recherche via la recherche de blogs Google est incroyablement rapide, en quelques minutes après le ping, vous verrez votre blog apparaître dans la liste des résultats proposés. Plus d’infos sur le ping Google ici.
    18. Identifiez clairement vos espaces publicitaires :
      Les gens n’aiment pas être dupés. Une publicité doit clairement être identifiée comem une publicité. Les Google Ads sont à la fois très identifiables (un libellé “Annonces Google” est systématiquement affiché) et très camouflables (du fait de la customisation extrême rendue possible). Pensez également à ajouter un no-follow si vous vendez des liens. Bonus : ce qui est bon pour vos visiteurs l’est aussi pour Google !
    19. Evitez à l’excès de pubs :
      Cette erreur pourrait être le propre des nouveaux entrants seulement, mais peut aussi être reprochée aux bloggeurs expérimentés. Préférez un ou deux emplacements bien placés pour vos publicités, plutôt que 10 différentes pubs disséminées dans toute votre page.
    20. Utilisez le no-follow si besoin :
      Cette technique est à conseiller si vous vendez des liens à d’autres sites, vous ne pouvez pas vous porter garant de leur autorité ou de leur fiabilité, ajoutez donc un nofollow sur le lien pour rester en bons termes avec Google. Il y a plus de pénalités pour les sites identifiés comme ayant vendu des liens, utilisant le nofollow peut aider à prévenir les futurs problèmes - ou corrigez les actuels !
    21. Abonnez-vous aux flux RSS de vos concurrents :
      Le mot concurrent est certainement trop fort, mais blogs de la même catégorie ou traitant des mêmes thèmes oui. Vous y prendrez de bonnes idées, détecterez d’éventuels liens vers votre blog…
    22. Faites des liens vers vos concurrents :
      Vous proposerez du contenu là encore pertinent à vos visiteurs, qui de toute façon seront déjà abonnés à ces blogs. Cela ne vous fera donc perdre qu’un nombre infime de visites mais pourra plutôt vous faire gagner des visites par réciprocité !
    23. Pratiquez le clean-up day !
      Un check audit de vos liens de façon périodique ne peut pas faire de mal à votre blog. Eliminez les liens morts, ou dont le contenu a changé ou n’est plus pertinent. Le Google webmaster tool vous aidera dans cette tâche en faisant cet audit pour vous. Profitez-en !
    24. Robots.txt pour le duplicate content :
      Selon comment s’effectue l’archivage de votre contenu vous pouvez être confronté à des problématiques de duplicate content. Un exemple : le billet original puis sa version accessible depuis la page catégorie peut générer de tels problèmes. Assurez-vous également de vérifier votre fichier robots.txt par un sergice de vérification dédié afin d’éviter des erreurs et de dire à Google de ne plus indexer la totalité de votre site !
    25. Créer un compte Google Webmaster Central :
      Nous l’avons déjà vu plus haut, ce service vous donnera une grande quantité d’information pour évaluer votre site : pages crawlées au statut 404 (inaccessibles), nombre d’abonnés utilisant Google Reader ou iReader, etc.
    26. Mettez à jour votre blog :
      Il est important de garder votre plate-forme de blog à jour dans sa version la plus récente. J’en parlais justement dans un billet concernant la sortie imminente de Wordpress 2.5 (qui depuis est officielle). Prenez tout de même garde à une montée en version trop anticipée. Je vous conseille la lecture du billet en question. Personnellement j’utilise une version légèrement antérieure et je surveille la blogosphère en attendant la fin des premiers buggs constatés sur la V2.5.
    27. Effectuez un back-up :
      Que dire de l’importance d’un back-up de votre blog, aussi bien pour les données (base de données) que pour les fichiers ! Des plugins vous facilitent le travail, tout du moins concernant la base de données. J’utilise avec succès WordPress Database Backup.

    Première partie disponible ici.

    Crédit photos intérieures :

    Waow ! Voila, la check-list est terminée, 52 astuces vous permettant d’optimiser votre blog / site très rapidement. Je pense honnêtement que ces conseils sont simples et efficaces. Pour la plupart je les avais déjà mis en place sur Innovablog.

    Et vous ? Au travail !?

    Cet article vous a plu ? Ne perdez plus aucune info : abonnez-vous gratuitement !

    A vous de jouer ! Laissez un commentaire :

    XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

    Innovablog motorisé par WordPress
    Theme Wordpress par Olivier Favre
    Site Map
    RSS Feed
    Contenu intégralement sous licence Creative Commons