* * * * *

Abonnez-vous !

Innovablog, Le Web où l’Innovation ordinaire : design, ergonomie, interfaces riches, web 2.0, eCommerce,…

  • A propos de l’auteur
  • Archives
  • Contacts
  • 8
    sept 08
    Catégorie : Analyse

    5 raisons pour lesquelles Google Chrome va échouer



    Le buzz médiatique autour de Google Chrome est étourdissant : on nous promet la chute de Microsoft Internet Explorer et l’avènement de Google ! Je vous propose aujourd’hui une traduction d’un article passionnant de Nick Heath dont le titre original est Five reasons why Chrome will crash and burn.

     Google Crome crash

    Vos commentaire seront les bienvenus !

    Après toutes les promesses annonçant une nouvelle façon unique d’apprivoiser le Web, la blogosphère était prêt à prévoir en Chrome aussi bien la fin de Firefox que la disparition de Microsoft elle-même.

    silicon.com s’est entretenu avec des experts de l’industrie ainsi qu’avec les nouveaux concurrents de Google pour savoir pourquoi il faut compter sur Chrome et si la réalité du navigateur peut survivre au buzz.

    L’étranglement d’Internet Explorer

    L’utilisateur moyen a tendance à ne pas avoir le savoir-faire ou la motivation nécessaire pour changer son navigateur par défaut, Internet Explorer, donnant à Microsoft environ 60% du marché. En dépit d’être la seule alternative vraiment viable à la domination IE, Firefox a eu du mal à aller au-delà de 20% du marché.

    Internet Explorer, navigateur par défaut

    En dépit de l’énorme avantage de la marque Google, les analystes estiment que Chrome pourrait se trouver en difficulté lorsqu’il sera confronté à des consommateurs qui préfèrent s’en tenir à ce qu’ils savent.

    David Mitchell, vice-président des analystes de recherche à Ovum, a déclaré : “Internet Explorer est toujours utilisé par environ 60 à 70% des gens et une grande partie de la population est encore très réticente à changer plate-forme.

    “Je pense que Google va récupérer des parts de marché, mais sortir IE de la première place est une autre affaire.”

    Microsoft lui-même est convaincu que IE est inattaquable. La société a déclaré : “Le monde du navigateur est très compétitif, mais les gens choisissent Internet Explorer 8 pour la façon dont il place les services qu’ils veulent vraiment à leur portée, respecte leurs choix personnels sur la façon dont ils veulent naviguer et leur permet le contrôle de leur données personnelles en ligne. ”

    Mauvais antécédents

    En dépit de la position dominante de Google sur la recherche, ses autres applications maison n’ont pas réussi à obtenir partout la même popularité.

    Google Video

    Google a par exemple été l’une des premières sociétés à entrer sur le marché des réseaux sociaux avec Orkut, mais le site reste largement inconnu en dehors du Brésil, et bien qu’ayant été lancé avant YouTube, Google Video n’a jamais été à la hauteur de sa popularité espérée, forçant finalement Google à l’achat de son rival.

    De même, bien qu’elle soit peut-être la plus connue des marques Google en dehors de la recherche, Gmail possède encore du retard par rapport à Windows Live Hotmail.

    Nate Elliott, directeur de recherche au cabinet d’analyses Jupiter Research, a déclaré :

    “Dans la plupart des cas, les produits que Google a livré de sa proprecréation  ont échoué. Pour réussir, ils ont dû acheter des services ailleurs qu’ils n’ont pas construits eux-mêmes.”

    La réaction de Google

     
    Creative Commons License photo credit: nitot

    Avec une marque Google déjà omniprésente dans le monde, l’ampleur du géant de la recherche pourrait-elle commencer à effrayer les consommateurs ? Tor Odland, responsable communication du navigateur concurrent Opera, estime que la tentative de domination de marque pourrait inciter une réaction du type anti-Microsoft contre le manque de choix.

    Il dit :

    “Il faut se demander si les gens veulent utiliser des produits et des services d’une seule entreprise. C’est un retour aux années Microsoft. Je me demande comment les gens se sentent d’être si liés avec une entreprise, dans un monde en ligne où la seule chose que nous ayons appris, est que les gens aiment le choix.”

    Pérennité des services Google

    Google a toujours adopté une approche multi plate-forme pour ses services et travaillé étroitement avec ses bientôt concurrents Opera et Mozilla, et a récemment renouvelé un accord avec Mozilla qui place Google comme le moteur de recherche par défaut dans Firefox. Mettre l’accent sur Chrome pourrait voir toutes ces obligations importantes se déprécier.

    Odland, a déclaré :

    “Il est important qu’ils maintiennent les tests de leurs services pour la compatibilité avec d’autres navigateurs. Nous espérons qu’ils continueront de travailler avec Opera et Mozilla pour offrir une meilleure expérience Internet”.

    Nate Elliott estime que Google est en passe de gagner son pari :

    “Ils se sont donné beaucoup de temps pour faire des progrès dans le marché des navigateurs tout en maintenant une forte présence dans Firefox.”

    Comment l’obtenir là-bas?

    Se psoe également la question de comment Google va-t-il implanter Chrome sur les ordinateurs individuels dès le départ. Saura-t-il prendre l’approche Apple en se regroupement avec d’autres applications en téléchargement, comme Apple l’a fait avec Safari et iTunes ou Sun en regroupement les téléchargements de Java avec OpenOffice ?


    Creative Commons License photo credit: zolierdos

    Ovum’s Mitchell a déclaré :

    “Une chose qui n’a pas été tirée au clair, est leur stratégie de distribution. Vont-ils compter sur les téléchargements directement depuis le site de Google ou suivre l’exemple d’Apple ?”

    Nate Elliott a déclaré :

    “Firefox est à tous les égards un navigateur fantastique et a encore moins de 20% de parts de marché. Cela en dit long sur l’avantage par Microsoft à installer IE sur PC.”

    Et pour être tout à fait complet, ce billet se lie à son antithèse intitulée “Five reasons Chrome will take over the world“.

    Cet article vous a plu ? Ne perdez plus aucune info : abonnez-vous gratuitement !

    20 commentaires pour “5 raisons pour lesquelles Google Chrome va échouer” :

    1. 1
      Julien
       | le 8 septembre 2008 à 9:30  

      Merci pour cette traduction et ce lien !

      Chrome peut “échouer” à devenir le navigateur numéro 1, Google est gagnant dans tous les cas.

      De la même manière que Firefox a obligé Microsoft à relancer les mises à jour de Internet Explorer et le respect des standards avancés, Chrome va provoquer une accélération du passage au navigateur comme plate-forme applicative de tous les jours.

      Il n’y a qu’a voir l’agitation : vous voyez souvent des choses aussi glamour que le multi-process devenir le sujet de débat intense ?

      Chrome, c’est la revanche des geeks ingénieurs sur Brad Pitt en matière de RP !!

      Et enfin qui donc, profitera par exemple de meilleur application de traitement de texte en ligne ou de feuille de calcul en ligne ? Sûrement pas Microsoft. Probablement Google.

      Docs ou Youtube sur IE, FF ou Chrome (on abrège en Chr ??? ou GC ?? :-) ça reste du Google.

      De 1% en quelques à jour à 100% des utilisateurs, il y a sûrement un espace pour l’instant insurmontable. Mais Google à le temps. Microsoft… l’a aussi, mais contre lui.

    2. 2
      sylvainm.com
       | le 8 septembre 2008 à 22:41  

      Très intéressant l’article. Merci. Une partie de ces conclusions m’était venue à l’esprit lors de la sortie et du test de GChr. Il va falloir que GChr marque un avantage distinctif hors du commun et que sa stratégie d’implantation chez monsieur et madame tout le monde (mon père, ma mère, ma sœur, ma tante, mon voisin, mon patron, etc.) soit diablement innovante pour pouvoir supplanter IE. À mon avis il est fort probable que ce soit FF qui en souffre le plus.

    3. 3
      Olivier Favre
       | le 11 septembre 2008 à 9:08  

      Merci pour vos commentaires pertinents !
      @sylvain : entièrement d’accord avec toi concernant l’adoption par le grand public de Chrome : il reste bien du chemin et IE a de solides atouts à faire valoir.

    4. […] sur l’avenir de Google Chrome 5 raisons pour lesquelles Google Chrome va échouer - […]

    5. 5
      Assez d'intox
       | le 28 septembre 2008 à 10:42  

      Personnellement, j’ai essayé CHROME et j’ai été déçu.
      MOZILLA m’avait créé des problèmes à ses débuts, je n’ai pas envie de réessayer.
      OPERA est excellent, mais après l’avoir pris comme navigateur par défaut, mon ordinateur s’est crashé. J’ai ouvert l’ordi en mode sans échec, repassé INTERNET EXPLORER en navigateur par défaut, et tout s’est remis en ordre ! (Merci Microsoft).
      J’ai essayé IE version 8 béta 2, rien de bien spectaculaire, ce n’est pas au point à mon avis.
      Conclusion, INTERNET EXPLORER 7 reste mon navigateur par défaut, mais je n’ouvre que OPERA.
      Voilà mon expérience.

    6. 6
      bussiere jean
       | le 2 octobre 2008 à 13:58  

      j’ai installé Gchr !je n’ai pas trouvé l’onglet de traduction comme sur IE que je trouve trés commode ,ne maitrisant pas trés bien la
      langue de shakespeare,donc IE reste mon navigateur par défault

    7. 7
      Alex IT
       | le 21 novembre 2008 à 22:49  

      Et si Google ne voulait pas devenir le n°1 des navigateurs mais seulement grignoter une proportion non négligeable de parts de marché ?
      En jouant non pas sur les caractéristiques de Chrome mais simplement sur le fait que des gens vont cliquer sur le lien porposant le test du nouveau navigateur et qu’une partie des gens va garder chrome.
      Chrome sera ainsi, de fait, de plus en plus utilisé.

      Effectivement, pour espérer doubler FireFox ou IE il va faloir du temp et de l’inovation. Cependant ne négligons pas les moyens considérables de Google.

    8. 8
      Al-Kanz
       | le 17 décembre 2008 à 10:52  

      Olivier, à quand le prochain billet ?

    9. 9
      Olivier Favre
       | le 17 décembre 2008 à 11:23  

      Bonjour Al-Kanz,
      L’année 2009 verra le retour d’articles sur un rythme régulier, c’est promis ! L’activité pro m’a complètement débordé ce dernier trimestre 2008.
      Bonnes fêtes à tous !

    10. 10
      Al-Kanz
       | le 17 décembre 2008 à 11:40  

      Bon, si c’est promis :). Faudrait qu’on institue une amende pour abandon de blog qui dissuaderait les bons blogueurs de laisser en plan leurs lecteurs ;)

      Bon courage et à très vite.

    11. 11
      bp
       | le 24 février 2009 à 12:37  

      Gmail à du retard sur windows live hotmail?
      Tu peux argumenter?

    12. 12
      Sylvestre
       | le 4 mars 2009 à 23:51  

      Google Chrome est le seul navigateur qui se met en route au bout de 2 à 3 secondes met 15 à 20 seconde après la mise en route de l’ordinateur. ce qu’on peut lui reprocher c’est qu’il manque un traducteur de la page qui est afficher. Cet onglet manque aussi cruellement sur toutes les messageries Hotmail Outlook Gmail IncrediMail etx.. Alors que ceci est très important pour tous ceux qui ne sont pas anglophone.

    13. 13
      Sylvestre
       | le 4 mars 2009 à 23:57  

      Excuser moi j’ai oublié de marquer le nom de Firefox avant met 15 à 20 secondes merci pour votre bonne compréhension, à plus.

    14. 14
      Cédric
       | le 20 juin 2009 à 9:38  

      Je ne suis pas certain que la stratégie de Google sur le Court/Moyen Terme soit obligatoirement de devenir N°1…

      Je pense plutôt qu’il s’agit la plupart du temps d’occupation stratégique de niche commercial ou de service.

      Il y a dès lors soit un vrai désir de possession de part de marché. Soit une infiltration douce du marché dans l’optique d’imposer plus facilement un produit plus global, voir plus exclusif (ce que je crois plus dans le cas de google)

      Merci en tout cas pour ton article, et tes sources…

    15. 15
      Une actu décalée sur Google Chrome | MELTING POT
       | le 4 avril 2010 à 8:52  

      […] = ‘meltingpotfr’; Via Twitter, je suis tombé sur un ancien article publié sur http://innovablog.com, blog intéressant mais qui n’est plus en activité depuis septembre 2008. Dommage […]

    16. 16
      Xavier Tartaglia
       | le 26 mai 2010 à 4:27  

      Personnellement, je ne retournerai plus jamais à Firefox ou IE. Je trouve l’interface de Google Chrome d’une simplicité et d’une beauté inégalée par les deux navigateurs que j’ai mentionnés plus haut. De plus, Google Chrome est beaucoup plus rapide que ceux-là et est beaucoup plus pratique; Google Chrome vaut vraiment le détour :)

    17. 17
      Ongles longs
       | le 24 juin 2010 à 23:25  

      Et bien espérons qu’il dit vrai car rappellez vous de ce qu’il arrive lorsque quelqu’un a le monopole… Il a trop de pouvoir… Et google en a de plus en plus…

    18. 18
      Chris
       | le 18 mai 2012 à 17:43  

      4 ans après ne regrettez vous pas votre article ?

    19. 19
      nasser
       | le 21 mai 2012 à 14:22  

      Finalement Chrome est devenu premier, j’avais lu votre article, je savais que ça se passerai pas du tout comme ça, et je l’ai jamais oublié, comme quoi même les professionnels peuvent se tromper.

    20. 20
      Olivier Favre
       | le 22 mai 2012 à 13:30  

      @Chris & nasser : aujourd’hui il est très facile de voir que Chrome a marché. Mais remettez-vous dans le contexte il y a quatre ans, cet article posait des questions intéressantes.
      Regardez les échecs de Google Wave, Google Buzz et autres !

    A vous de jouer ! Laissez un commentaire :

    XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

    Innovablog motorisé par WordPress
    Theme Wordpress par Olivier Favre
    Site Map
    RSS Feed
    Contenu intégralement sous licence Creative Commons