* * * * *

Abonnez-vous !

Innovablog, Le Web où l’Innovation ordinaire : design, ergonomie, interfaces riches, web 2.0, eCommerce,…

  • A propos de l’auteur
  • Archives
  • Contacts
  • 23
    jan 08
    Catégorie : Analyse

    La fin du mythe de la génération Google



    Logo Google FranceThe British Library (BL, Bibliothèque britannique) vient de publier un rapport qui vient renverser l’idée assez répandue de l’existence d’une Génération Google (Google generation), qui serait composée de jeunes nés ou élevés dans l’ère de l’Internet, que l’on peut qualifier de “web-alphabétisés”.

    En l’absence d’une étude longitudinale de suivi d’un groupe de jeunes de l’école jusqu’à l’université, le CIBER (Centre for Information Behaviour and the Evaluation of Research) a mis au point une méthodologie qui a créé une “étude virtuelle et longitudinale” unique, fondée sur la littérature disponible et les nouvelles données de base sur la manière dont la Bibliothèque britannique et les sites Internet du JISC sont utilisés. C’est la première fois que le comportement de recherche d’information virtuelle a pu être analysé et segmenté par âge.

    Google generarion - British Library

    Ce rapport a été délivré par l’équipe de recherche CIBER au University College de Londres qui prouve d’une façon assez marquante que :

    • Tous les groupes d’âge étudiés se sont révélés partager les soi-disant traits de la “génération Google”.
    • L’étude affirme que les bibliothèques aglaises doivent s’adapter à la mentalité numérique.
    • Les jeunes semblent apparemment en mal de compétences informatique, ce qui envoie un message fort au gouvernement et la société anglaise au sens large.

    Nous sommes tous de la Google generation

    En d’autres termes, ce rapport montre qu’en dépit d’une apparente facilité et une familiarité avec les ordinateurs, les jeunes sont fortement dépendants des moteurs de recherche, au détriment de la pratique la lecture, de l’analyse critique et manquznt de compétences d’analyse pour évaluer les informations qu’ils trouvent sur le Web.

    Google generation : Graph

    Le rapport met également en lumière que les traits de comportement qui sont généralement associés à de jeunes utilisateurs comme l’impatience dans la recherche et la navigation, la tolérance zéro pour tout retard dans la satisfaction de leurs besoins d’information, sont en train de devenir la norme pour tous les groupes d’âge, des élèves les plus jeunes jusqu’aux professeurs.

    Des bibliothèques à adapter aux nouveaux usages

    Les bibliothèques en général ne répondent plus aux demandes des étudiants et des chercheurs pour des services qui sont intégrés et cohérents en lien avec leur plus grande expérience de l’Internet

    explique le Dr Ian Rowlands, le principal auteur du rapport. L’avenir des bibliothèques est donc en question, puisque la problématique actuelle est qu’elles ne répondent plus aux besoins issus de notre utilisation intensive du web. La recherche web a ainsi profondément modifié notre façon d’appréhender la recherche.

    Un message fort au gouvernement


    Les conclusions envoyent également un message fort au gouvernement (en l’occurence le gouverment britannique). Si le Royaume-Uni ambitionne de conserver sa place de chef de file dans l’économie de la connaissance grâce à une prochaine génération de chercheurs fortement qualifiée, c’est dès maintenant qu’il faut agir. Le rapport met ainsi en lumière la nécessité de programmes de formation sur les compétences de base en informatique et en cherche d’information dans les écoles.

    Ok pour les anglais, mais nous les français dans tout ça ?

    Cette étude, plutôt pessimiste on l’aura compris pour les prochaines générations anglaises, peut-elle se transposer à d’autres sociétés / cultures, à la société française par exemple ? Je ne vois pas à priori ce qui distinguerait transcendalement les deux systèmes ? (si ce n’est l’art de déguster les cuisses de grenouilles vs le pudding).

    Votre avis sur la question ?

    Des premiers éléments de réponse sur l’excellentissime Affordance d’Olivier Ertzscheid.

    Le document disponible en diaporama ci-dessous, ou ici en version originale :

    Cet article vous a plu ? Ne perdez plus aucune info : abonnez-vous gratuitement !

    4 commentaires pour “La fin du mythe de la génération Google” :

    1. […] usages informatiques et liés à la recherche d’information, que l’on évoquait ici même hier, doivent se traduire dans les politiques d’enseignement et de […]

    2. 2
      Poète
       | le 31 janvier 2008 à 1:11  

      Un article très complet qui permet de mieux comprendre le terme de Génération Google. Et les documents fournis de bons compléments, merci beaucoup.

    3. […] annonce arrive au moment où la British Library annonce la fin du mythe de la “Google Génération” (signalé aussi sur le blog du BBF): Ce rapport montre qu’en dépit d’une apparente facilité […]

    4. 4
      (Génération(s))> Générations X, Y, Z… + multiformat
       | le 17 septembre 2009 à 17:18  

      […] intéressant) - http://tf1.lci.fr/infos/high-tech/0,,3688192,00-generation-google-douee-que-.html - http://innovablog.com/analyse/generation-google-mythe/ 2 articles sur l’incompétence informationnelle des natifs digitaux - […]

    A vous de jouer ! Laissez un commentaire :

    XHTML: Vous pouvez utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>

    Innovablog motorisé par WordPress
    Theme Wordpress par Olivier Favre
    Site Map
    RSS Feed
    Contenu intégralement sous licence Creative Commons